Défis

Participez au défi «Détection objets renseignement militaire» !

 

Vous êtes start-up, PME/ETI, grand groupe, ou encore chercheur en laboratoire, expert,  étudiant?

Vous disposez d’un enseignement, de compétences ou de briques technologiques dans la reconnaissance d’images, l’IA, le data science, le machine learning, le big data?

Venez participer au défi « Détection objets renseignement militaire ».

Vous pourrez remporter le trophée l’Intelligence Campus, être mis en relation avec des grands groupes du secteur civil et de la défense et bénéficier des dispositifs d’accompagnement de l’Intelligence Campus et de la DGA pour le développement de votre produit.

Les lauréats se verront également offrir l’opportunité unique de venir présenter leurs travaux devant des experts de la Direction du Renseignement Militaire.

Une session de présentation des cas d’usage est organisée le 30 mai au musée de l'Armée (129 rue de Grenelle - 75007 - Paris). Un jeu de données représentatif des cas d’usage sera mis à votre disposition. Pendant deux mois vous élaborez le pitch de votre solution. Vous la présenterez ensuite au comité de sélection, qui évaluera la plus-value apportée aux interprètes image, y compris l’ergonomie de l’interface utilisateur et les algorithmes proposés.

Pourquoi organiser un tel défi ?

L’explosion du volume de données disponibles en imagerie satellitaire (civile et militaire), est une opportunité autant qu’un défi pour les analystes de tous les secteurs (défense, météorologie, santé publique, transports, agriculture, banque et assurance…).

Pour analyser, comprendre et anticiper sur les évolutions de l’environnement aux regards des enjeux de sécurité nationale, le Ministère de la Défense souhaite se doter de nouveaux outils permettant de traiter des données de masse en matière d’imagerie.

En partenariat avec la Direction du Renseignement Militaire, l’Intelligence Campus et le DGA Lab lancent un premier défi technologique à partir d’un jeu unique de données issues de la constellation de satellites duaux Pléiades mis disposition. L’objectif du défi « Détection d’objets pour le Renseignement d’intérêt militaire » est de faire émerger une solution technologique appropriable par les interprètes image du Ministère de la Défense dans un délai d’un an.

Pour toute question, contactez :

Michel GOUTAUDIER par e-mail ou téléphone (09 88 68 45 52) 

Jérome BOUQUET par e-mail ou téléphone (07 86 07 15 35)


Pour participer, téléchargez et complétez le dossier d'inscription en cliquant ici puis renvoyez-le à Michel GOUTAUDIER.


Déroulé du défi

Candidatez avant le 28 mai 2017

Récupérez la première partie d’un jeu de données représentatif du cas d’usage

Élaborez un prototype de votre solution et un pitch en mettant en avant l’efficacité de vos algorithmes

Présentez-nous votre solution, son utilisabilité et ses gains

Défis tech à venir

Analyse du contenu des images

  • Identifier automatiquement les contenus des images et des vidéos.

Analyse de comportements

  • Extraire un modèle comportemental partir d’une série de coordonnées. Le défi serait d’extraire ce modèle et de l’appliquer à des données de natures différentes.

Biométrie 

  • Identifier des personnes (reconnaissance faciale) à partir de photos d’identité anciennes et/ou de flux vidéos (robustesse par rapport aux angles de prise de vues, aux obstructions…)
  • Identifier des personnes à partir d’autres informations biométriques : approche vocale, reconnaissance par l’iris, empreintes digitales et l’ADN. 

Captation et analyse de données

  • Capter l’information sur internet multi-services : le défi est dans la construction d’une solution logicielle unique et évolutive capable d’analyser tous les flux choisis (Facebook, Twitter, PokémonGo…) simultanément.
  • Améliorer la qualité des interceptions qui se font dans des environnements de plus en plus bruités.
  • Détecter automatiquement des anomalies de trajectoire d’objets spatiaux à partir de différentes sources de données
  • Proposer une solution de suivi automatique de cibles d’intérêt par approches multi-capteurs (complémentarité des sources d’informations, levées d’ambigüités…)

Construction de la connaissance

  • Analyser du texte (extraction des logos, des zones de texte…)  pour construire/compléter automatiquement le graphe de connaissance.
  • Analyser image et sons de façon couplée (les sous-titres, la lecture sur les lèvres, la bande son) pour améliorer l’analyse.

Identité numérique

  • Géolocaliser les adresses IP (IPv4, IPv6) afin de constituer un référentiel actualisé ;
  • Reconstituer l’identité numérique d’une personne (numéros de téléphones, adresses mails, les comptes Facebook, Twitter, Instagram…) ; 
  • Reconstituer les liens entre deux ou X personnes à partir des sources ouvertes. 

Sujets d’intérêt militaire en source ouverte

  • Vérifier automatiquement  l’intérêt militaire des images à partir d’un flux de données (sources ouvertes). L’idée serait de ne sélectionner et surtout de ne stocker que les informations qui sont d’intérêt militaire (veille, détection de survenance de crises, signaux faibles…); dans un second temps élargir à des données hétérogènes de types sons/vidéos/texte/images.
  • Associer automatiquement des étiquettes aux données d’intérêt militaire et proposer une solution pour alerter les traitants potentiellement concernés. 
  • Croiser des images de source ouverte non géoréférencées avec des bases de site ou des images des bases de données de la DRM pour déterminer la localisation de prises de vue (reconnaissance automatique d’infrastructures/environnements dans des vidéos djihadistes par exemple).

Recherches techniques sur internet 

  • Trouver une solution évolutive capable de récupérer tous les identifiants techniques et toutes les métadonnées d’une page web.
  • Mettre au point un outil graphique et intelligent de construction de requêtes complexes.
  • Proposer des outils pour la recherche dans le deep web. 
  • Proposer des outils pour la recherche dans le dark web.

Résumés

  • Trouver une solution pour faire des résumés : sur des vidéos (décomposer une vidéo en imagettes représentatives) et sur du texte (faire des synthèses à partir d’un corpus de document) avec une alerte vers l’opérateur si certains seuils sont franchis.
  • Trouver une solution pour rédiger automatiquement une note d’informations à partir d’internet (par exemple décrire l’organisation politique, la situation sur un pays qui ne peut être suivi autrement faute de RH.
  • Trouver une solution pour faire des résumés de graphes : résumer un ensemble de liens pour faciliter la visualisation / masquer des parties.